William Sabatier sublime le bandonéon et le tango

« Hier soir, à l'invitation de la Maison de la Culture (MCB), le bandonéoniste William Sabatier a donné un sublime concert à l'auditorium de Bourges. Entouré du quatuor à cordes Terpsycordes, le musicien a commencé avec Five Tango Sensations […] une suite éloignée du tango traditionnel, que William Sabatier interprète avec un mélange de retenue et de puissance. L'Auvergnat biberonné au tango depuis son plus jeune âge joue du bandonéon comme on torée. Tout à la fois combattant et danseur regrettant d'être cloué sur sa chaise. William Sabatier s'éclipse et le quatuor, seul en scène, joue « la seule pièce pour quatuor de Piazzolla », Four for Tango. Le concert se termine avec les Hommes de Piaf, une suite où Sabatier revisite le répertoire populaire de la Môme, en mariant sa musique, le tango, et toutes sortes d'influences. « Parce que ce n'est pas un danger, la culture. Ce n'est pas un danger de regarder l'autre.» M.-C.R, Le Berry Républicain, 9 décembre 2015